L’agencement de magasin : mettre en valeur l’espace de vente

L’agencement de magasin repose sur quelques principes importants qui concernent différents éléments inhérents au commerce. En effet si les produits ou services vendus jouent un rôle central dans la décision d’achat du client, d’autres éléments sont tout autant incontournables comme :

  • l’ambiance du magasin,
  • l’agencement du magasin,
  • le mobilier de vente,
  • la présentation des produits, leur mise en valeur.

La vitrine du magasin : un rôle primordial

Le client doit pouvoir identifier rapidement si le magasin correspond à ses attentes, s’il se sent en adéquation avec l’esprit et la qualité des produits. L’agencement des produits dans la vitrine prend ainsi toute son importance. Par conséquent :

  • le choix du mobilier de vente et l’agencement du magasin est prépondérant : il favorise une mise en scène efficace des articles et envoie un message clair au client.
  • La tendance est à un style de vitrines plus claires, aérées et thématiques. Aujourd’hui, les vitrines chargées voire surchargées ne sont plus d’actualité.
  • L’agencement d’une vitrine doit être pensé par thèmes et par cycles. Ainsi, afin d’attirer de nouveaux clients et de fidéliser les anciens, une vitrine doit présenter des produits différents à intervalles réguliers. Il est donc préférable de changer régulièrement le contenu de la vitrine afin de communiquer l’image d’un magasin dynamique et de démontrer que l’offre de produits est large et actualisée de façon récurrente.

Agencement de magasin : l’espace intérieur

L’agencement intérieur du magasin est un point fondamental dans la bonne tenue d’un commerce. Le client doit pouvoir évoluer dans un environnement chaleureux, confortable, où le produit est mis en avant de façon efficace. L’aspect visuel et l’agencement du magasin priment alors car le premier contact du client avec les produits passant par la vue. Il faut alors penser agencement de magasin et plus précisément mobilier de rayonnage.

Pour un agencement de magasin réussi :

  • Le rayonnage doit être en adéquation avec le produit. Il doit mettre en cohérence le produit et sa clientèle.
  • Il est nécessaire de bien définir les produits qui vont être vendus afin de choisir le mobilier le plus adéquat. Préalablement à l’agencement du magasin, il faut donc savoir celui qui mettra le mieux en avant les atouts de la marchandise.

Ainsi des vêtements haut de gamme par exemple seront mieux vendus sur des portants de qualités ou des étagères en bois que sur des penderies en inox. A contrario, un magasin destiné à la vente de vêtements de seconde main rencontrera plus facilement sa clientèle si le mobilier de vente reflète fidèlement l’image d’un magasin accessible en termes de prix.

Dans le premier cas de figure, un agencement de magasin sélectif et exclusif est requis tandis que l’aspect fonctionnel prime dans le deuxième cas de figure.

  • L’éclairage doit être optimisé. On constate qu’un éclairage bien pensé peut dans certains cas de figure augmenter les ventes de 20 %. L’agencement du magasin doit donc être pensé aussi en fonction de l’éclairage.
  • Le réapprovisionnement des linéaires est un aspect à ne pas négliger : des mobiliers de ventes approvisionnés et remplis régulièrement augmentent là encore le processus d’achat du client.

Le choix du rayonnage

Le choix du type de rayonnage s’avère important car il doit pouvoir résister aux nombreuses manipulations et être suffisamment pratique pour accueillir un grand nombre de produits.

L’agencement d’un magasin et de son espace repose en résumé sur un certain nombre de règles incontournables :

  • il doit être spacieux : le mobilier et le rayonnage doivent mettre en avant le produit tout en laissant de la place pour que le client puisse circuler librement,
  • il doit être confortable et clair,
  • Le mobilier doit être pensé en parfaite adéquation avec l’image de marque et la clientèle. Il doit avant tout mettre en valeurs les produits vendus.

Pour ce faire, les fournisseurs mettent à la disposition des commerçants des gammes larges et parfaitement adaptées à tous les types de commerces : commerces alimentaires, magasin de prêt-à-porter, enseigne de la grande distribution ou encore librairies par exemple. Autant de secteurs d’activités pour lesquels l’agencement de magasin et le rayonnage doivent être pensés de manière spécifique.